Quand les micro-organismes sont-ils apparus ?

Les micro-organismes seraient bien apparus quand notre planète était encore toute jeune (seulement 800 millions d’années après la naissance de la terre !!)

Des chercheurs Australiens de l’Université de Wollongong ont découvert des traces d’une activité microbienne qui daterait de 3,7 milliards d’années dans le massif d’Isua sur une île située au sud-ouest du Groenland. A la faveur de la fonte des neiges, les chercheurs ont pu observer des formes très particulières : des stromatolites dont l’âge a été estimé à 3,7 milliards d’années par datation isotopique.

Les stromatolithes kesako ?

Les stromatolites sont des structures sédimentaires résultant du travail de bactéries agglomérées. Ces dernières favorisent la précipitation de fines pellicules de carbonate grâce à un métabolisme leur permettant d’assimiler le CO2 de l’atmosphère, plus abondant à l’époque, pour le transformer en carbonates. Ces pellicules de carbonates vont s’empiler pour former une structure bien reconnaissable.

En gros, il faut imaginer ces structures comme un tapis gluant formé de coussins organiques déposés dans des étendues d’eaux peu profondes.

Stromatolithes

Mais concrètement, ça sert à quoi ?

Tout d’abord, cela prouverait  que la vie est bien apparue très tôt sur notre planète et dans des conditions  extrêmes : pas d’oxygène dans l’atmosphère, très peu de protection contre un rayonnement solaire destructeur, un bombardement intense de météorites… La controverse existe toujours car certains pensent que ces formes de stromatolithes résultent de processus géologiques, physiques (mouvements tectoniques) et chimiques. En effet, il n’y a malheureusement pas de traces directes de micro-organismes fossilisés.

Par ailleurs, si cette découverte est si fascinante, c’est qu’elle pourrait également permettre d’aider la Recherche à identifier la vie sur Mars. En effet, si les scientifiques confirment que ces structures sont bien l’œuvre de micro-organismes, cela pourra servir à analyser les images de Mars pour y repérer d’autres stromatolites.

La Recherche avance et l’on se rend compte chaque jour un peu plus de l’importance des micro-organismes au cœur de nos vies. On sait qu’ils vivent partout autour de nous et même dans notre corps, plus nombreux que nos propres cellules, ils sont indispensables à la santé et la nutrition des plantes, et aujourd’hui ils nous aident à comprendre l’apparition de la vie sur Terre.

Les micro-organismes continuent à façonner notre terre !

Il est sur qu’ils ont créés notre atmosphère, notre planète et sont à l’origine de tous les êtres vivants. L’homme et l’animal renferment plus de bactéries que de cellules de leur propre corps. Les plantes vivent en symbiose avec les micro-organismes.

Provenant du lointain passé, les micro-organismes sont partout et nous survivront sans doute. Aujourd’hui, ils sont de plus en plus considérés malgré leur petite taille. Le microbiote des hommes fait l’objet de beaucoup de recherche. Celui des plantes commence à être travaillé. L’agriculture consiste aussi à cultiver des communautés microbiennes !

Les communautés microbiennes affectent et sont affectés par la plante, c’est un système que l’on ne peut plus considérer indépendamment. Les rotations culturales, le travail du sol, l’utilisation d’intrants modifie les populations microbiennes qui affectent positivement ou négativement les productions agricoles.

Plus d’infos sur Futura science

Vidéo en cours de tournage

Tournage d’une vidéo dans le Finistère Nord pour le tournage d’une vidéo sur IT45 (stimlateur naturel de la croissance racinaire des plantes en agriculture)

Fabien Jestin, Christophe Herrou et Bernard Tanne, agriculteurs ont bien voulu participer au tournage. Le drone de HD Drone va donner de belles prises de vues…

Photo du tournage de la vidéo de IT45 bactérie pour l'agriculturevidéo en cours dans le Finistere nord

Fertilisants innovants : l’évolution réglementaire peut nuire aux investissements R&D en France

des micro-organismes en agriculture et la réglementationL’absence d’harmonisation pour les biostimulants à base de micro-organismes dans le projet de règlement européen sur les fertilisants et le principe de reconnaissance mutuelle aboutira à un « dumping réglementaire ». Pourtant, il est possible de mettre en place de standards harmonisés pour garantir la sécurité et la qualité de ces produits. Au moins pour les micro-organismes, des êtres vivants relâchés dans la nature qui ne sont pas des fertilisants « classiques ».

L’utilisation des micro-organismes en agriculture est un levier important pour l’agro-écologie. Lire la suite

Nouvelle maladie ?

Est ce que quelqu’un connait cette nouvelle maladie qui est actuellement dans le nord de la Chine et est en train de se propager ?

Vos idées et réponses dans les commentaires ci-dessous.

Deux images de cette maladie sur concombre, le 5 mai 2016, Chine du Nord.

Maladie du concombre en Chine

Effet de la maladie sur le fruit.

Nouvelle maladie du concombre

Effet de la maladie sur la tige du concombre.