Un engrais starter : sans azote, sans Phosphore, sans Potassium

29-10-2016

Le Triple 0 :

LOCACELL et MICROCELL : la fertilisation à effet starter et durable pour le maïs et les céréales.
L’engrais Triple 0 : 0 Azote, 0 Phosphore, 0 Potassium.

Cette animation explique le fonctionnement de la symbiose entre les bactéries et les mycorhizes avec les plantes. Cette symbiose bénéficie aux cultures : sans Azote, sans Phosphore ni Potassium. Un engrais starter et durable pour le maïs. Un film d’animation de Lallemand Plant Care.

Des micro-organismes pour booster vos cultures

28-08-2016

 BactérieMycorhizes, bactéries, levures, champignons, etc. : il n’y a pas un, mais des milliards de micro-organismes différents présents dans le sol, pouvant être utiles au développement des plantes.

Améliorer la nutrition, aider à résister aux stress, lutter contre des maladies ou ravageurs. Continuer la lecture

Les engrais starter de troisième génération

18-06-2016

Maïs : effet starterLe phosphate d’ammonium sert à stimuler la croissance des racines et rend l’agriculteur tributaire de ses 100 à 150Kg / ha. L’association bactérie / mycorhize est un nouveau concept plus performant et plus « économe » en fertilisants avec un effet starter et des effets nutritionnels précieux en fin de cycle. Continuer la lecture

Stress des plantes : des solutions 2/2

08-06-2016

Stress des plantesDans une parcelle, chaque plante est une proie pour les différents agresseurs et ils sont légions. Nous avons vu que les plantes avaient un système immunitaire qui leur permet de résister aux maladies tellement redoutées en agriculture : mildiou, oïdium, Continuer la lecture

Fertilisants innovants : l’évolution réglementaire peut nuire aux investissements R&D en France

03-06-2016

des micro-organismes en agriculture et la réglementationL’absence d’harmonisation pour les biostimulants à base de micro-organismes dans le projet de règlement européen sur les fertilisants et le principe de reconnaissance mutuelle aboutira à un « dumping réglementaire ». Pourtant, il est possible de mettre en place de standards harmonisés pour garantir la sécurité et la qualité de ces produits. Au moins pour les micro-organismes, des êtres vivants relâchés dans la nature qui ne sont pas des fertilisants « classiques ».

L’utilisation des micro-organismes en agriculture est un levier important pour l’agro-écologie. Continuer la lecture