Ce que nous avons retenu des culturales

04-07-2017

Retour aux Culturales

Nous avons voulu partager avec vous quelques nouveautés qui nous ont plu sur le salon Des Culturales 2017 (de façon non exhaustive bien sûr parce qu’on ne peut pas être partout à la fois…)  :

Des tests sur nématodes

pour évaluer la fertilité biologique des sols avec Elisol.

En effet, les nématodes, leur population, leur type, sont des indicateurs pertinents. Ils sont sensibles aux perturbations physique, chimique et biologique des sols. Et oui ! les nématodes ne sont pas que pathogènes, ils sont partie intégrante de la vie des sols. C’est toujours une question d’équilibre et d’écosystème.

Test Nématodes aux Culturales

Le test de la bêche

toujours d’actualité ! bien que des nouveautés « high –tech » fleurissent, cette méthode ancestrale pour diagnostiquer la structure du sol semble être toujours aussi efficace. On n’a pas trouvé mieux pour observer son sol et aussi les macro-organismes qui y vient, notamment les vers de terre.

test de la bêche en agriculture

Le robot désherbeur

ici testé sur betteraves avec ITB.

robot désherbeurRobot déserbeur

 

 

 

 

 

 

 

 

La caméra repère les mauvaises herbes, et peut même les qualifier ! Un petit pulvérisateur mobile vient alors pulvériser précisément sur l’adventice le désherbant. Deux petites cuves permettent de compartimenter deux désherbants différents sur le robot.

Le robot peut traiter 3 ha par jour et coûte de 20 à 25 000€. Le constructeur annonce une diminution de 20 fois la dose hectare. Intéressant de savoir si vous connaissez des utilisateurs. Je suppose qu’il y a des limites ?

  • La batterie en temps nuageux ?
  • La localisation GPS pour se diriger dans la parcelle et éviter les fossé ? …

Les fosses pédologiques

sont toujours un bon moyen pour montrer l’organisation verticale d’un sol selon les pratiques culturales. Même si c’est important de maintenir un bon niveau de matière organique dans le sol, son organisation spatiale dans le sol est capitale (demandez aux vers de terre !). La MO = la clé de voûte de la fertilité biologique des sols.

Fosses pédologiques Agronomie

Biocontrole

Le lancement de la gamme RISE P de Lallemand Plant Care. Une bactérie spécifique qui s’associe aux racines pour lui permettre (en échange de sucre) de solubiliser le phosphore ou stimuler la croissance racinaire.

RISE PUne gamme de produits qui ont une forte concentration d’une bactérie spécifique qui s’associe aux racines pour lui permettre (en échange de sucre) de solubiliser le phosphore bloqué dans le sol ou stimuler la croissance du système racinaire. Cette bactérie c’est  IT45, elle vit tout près des racines = elle est rhizosphérique.

En favorisant l’augmentation de son habitat elle favorise l’enracinement de la plante conduisant à une meilleure nutrition et donc à un meilleur rendement. Elle est présente dans toute la gamme RISE de Lallemand Plant Care. La nature est bien faite, ils l’observent et reproduisent ce qui semble intéressant. Des observations au microscope, des plants traités / non traités, pour voir les bactéries et le développement des racines.

 

Humour

Un nouveau moyen de lutte alternatifs aux culturales, le piègage des méligèthes sur les casquettes vertes des visiteurs !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *