Harmonisation européenne de la mise en marché des matières fertilisantes et supports de cultures

01-12-2014

23 ème rencontre RITTMO

des matières fertilisantes et supports de cultures

Vincent DELVAUX de la commission européenne a présenté les grandes lignes du futur règlement européen visant à harmoniser la mise en marché des MFSC (Matières Fertilisantes et Supports de Cultures).

Il vise l’adoption d’un règlement en 2017. D’ici là les débats risquent de continuer !

L’idée générale est d’accentuer les exigences sur la qualité et la sécurité sanitaire, mais de laisser le marché trancher sur l’efficacité. La notion d’enregistrement ou d’autorisation préalable sur la base d’un dossier technique ne demeure que pour les Biostimulants ou additifs agronomiques, jugés innovants.

Mais il reste à décider s’il y aura une liste positive sur ces produits. Vincent DELVAUX souligne qu’il n’y est pas favorable. Concernant les données à produire pour démontrer l’absence de toxicité, d’écotoxicité et les exigences de qualité elles dépendront du type de produit.

Un micro-organisme (bactérie, levure, champignon ; utilisés en agriculture) ne sera sûrement pas jugé comme un acide humique. A priori les agences nationales (ANSES en France) seront responsables de l’évaluation, mais dans quel cadre européen pour éviter la distorsion de jugement entre les pays ?

JMS

Pour info RITTMO (http://www.rittmo.com/)

 

One thought on “Harmonisation européenne de la mise en marché des matières fertilisantes et supports de cultures

  1. Je tiens à dire que votre site se démarque par l’originalité de sa ligne éditorial, il est toujours bon de rappeler que l’agriculture n’est pas étranger aux innovations technologiques. Notre site e-ceres.fr dans ce même esprit concilie technologie et monde rurale.