Le plan Keyline, suite…

15-10-2013

Plan KeylineLe point-clé (keypoint), où commencer ?

La suite de l’article de Romain Loiseau.

D’abord, de quoi est composé un terrain ? N’importe lequel et n’importe où sur la planète :

  • d’arête principale,
  • d’arête primaire,
  • de vallée primaire,
  • et de bassin versant ou vallée principale.

La topographie est un motif de relief réversible créé par les eaux et établie pour gérer celles-ci sur une surface de configuration efficace. A nous donc, de travailler avec, plutôt que contre.

Identifier le point-clé, est la première chose à faire dans le processus du design Keyline.

KeypointLe point-clé est l’endroit où la pente va de l’état convexe à l’état concave et souvent là où les cours d’eau élevés se convergent. Une autre astuce pour trouver ce point est de repérer l’endroit où une colline passe d’une pente érosionnelle à une pente dépositionnelle.

Vous y trouverez souvent un « point vert » inhabituel dans une propriété. Là où de la bonne terre venant d’une crête limoneuse a été déposée de sa matière organique et où l’eau se concentre (cela peut-être l’origine d’une source).

La ligne Keyline ou la ligne du point-clé d’une vallée principale : elle est révélée par le marquage d’une ligne de contour à partir du point-clé, dans la vallée de celui-ci. Tous les points de la ligne sont donc à la même hauteur que le point clé.

La ligne du point-clé réfère à un élément topographique spécifique lié à l’écoulement d’eau. C’est une ligne qui s’étend sur le contour du point-clé  jusqu’à ce qu’il atteigne le milieu de la prochaine crête.

Toutes les lignes du point-clé ne correspondent pas entre elles car les points-clés sont tous à des altitudes différentes et correspondent aux pentes des crêtes principales. Cela permet donc de construire des retenues d’eau et de les relier par gravité. Ne penser seulement pas que vous avez une ligne de point-clé continue. Vous devez les déterminer dans chaque vallée primaire et développer le motif de culture pour chacune. C’est une relation croissante qui passe d’une arête primaire à une autre.

Parlons machine

Aujourd’hui l’expression la plus courante du système de conception Keyline est le développement de la terre végétale, basé sur l’utilisation de rigid-tyne / non-inversion de charrue de sous-sol ainsi qu’un pâturage planifié. Incroyablement rapide – avec 7,5cm à 15 cm / an / couche arable. Développement assez commun dans la plupart des conditions et de plus de 30 cm en condition optimale.

La sous-soleuse Yeomans Keyline est un excellent outil créé par la famille Yeomans.

Sous soleuse

La machine a une efficacité incroyable en raison de ses points de creusement (sabots) et de sa tige renforcée. Le plan de coupe permet à l’eau de se déplacer dans les canaux autant que d’y aspirer de l’air pour apporter plus de vie dans les sols. Ce qui bénéficie aux 4 blocs de fondation d’un écosystème. La charrue peut être utilisé pour briser les sols nus, les sols compactés ou tout simplement pour améliorer différents terrains agricoles.

Enracinement

Vous pouvez également adapter divers semoirs sur la charrue (cultures en pâture) avec des distributeurs de fertilisants ou de charbon agricole pour des meilleurs résultats.

Un outil complémentaire à la méthode Keyline est la Gestion Holistique (Holistic Management®) car ensemble ils restaurent le carbone dans les sols et régénèrent leurs vies. Nous savons tous aujourd’hui que le carbone est une question complexe et cruciale. Ces méthodes agricoles doivent se développer en agriculture conventionnelle.
sous soleuse 2

La Conception Keyline®

inclus l’irrigation par des étangs équipés d’un système de vanne pour l’alimentation en eau par gravité, l’irrigation animalière et l’eau de jardin. Des canaux en chaîne peuvent relier des étangs entre eux pour élargir les bassins versants et laisser le moins d’eau de ruissellement hors de la propriété. Les routes suivent les lignes de crêtes et des canaux d’eau pour assurer un mouvement plus facile et holistique à travers le terrain.

La conception Keyline ® est un système de conception à larges hectares utilisé en Permaculture. L’incorporation de la Permaculture et de ses principes ne fait qu’accroître le potentiel du design Keyline ® en tant que technique et pratique agraire régénératrice.

Il y a 10 ans, le Semis Direct en France était alors tellement peu développé et maintenant il est pratiqué par de nombreux agriculteurs. La méthode Keyline suivra le même chemin, j’en suis convaincu. Je l’utilise personnellement dans mes conceptions d’exploitations et je pense qu’elle convient parfaitement au paysage agricole français. J’ai vue le résultat de cette technique, c’est un outil sûr et économique pour restaurer et améliorer vos terres.

Romain Loiseau – GreenAGain land designs

Améliorer vos sols, support de régénérescence agraire


			

Les commentaires sont fermés.