Micro-organismes sur un green de golf

16-07-2012

Des micro-organismes pour augmenter la résistance aux stress des greens et développer le système racinaire des graminées.

Le golf de Besançon a traité une partie du green avec un stimulateur de vie microbienne (levures) et des mycorhizes (champignons).

Le 24 avril 2012, des carottages ont été effectués sur la partie traitée et sur la partie témoin non traitée.

La parcelle traitée a un système racinaire deux fois plus développé que sur le témoin non traité. Le 15 mai 2012, nous avons réalisé trois carottages avec le greenkeeper et le conseiller Espaces Verts de la coopérative agricole (CAC Ampélys).

Les résultats :

  •  parcelle traitée avec activateur de vie microbienne Bioréveil et Mycorhizes : 7 à 10 cm d’enracinement
  • parcelle témoin 1 non traitée : 3 à 6 cm d’enracinement
  • parcelle témoin 2 non traitée : 3 à 5 cm d’enracinement

Le greenkeeper a également noté une meilleure résistance des greens au relèvement des pitchs.

MM/JMS

Les commentaires sont fermés.